MENU

Cartographie des Fermes d’Avenir



La ferme des 4 vents Hem

Porteur de projet : Nicolas Mulliez

Activité principale de la ferme (en termes de CA) : Production

Types de Productions : Maraîchage, Élevage, Grandes cultures, Arboriculture, Apiculture, Semences et plants, PPAM

Région : Hauts-de-France

Date d’installation : 2016

Nombre de personne(s) travaillant sur la ferme : 4

Taille (SAU) : 2.2 ha

Surface cultivée : 11 840 m²

Description : Microferme agroecologique de 8 hectares où se mêlent maraîchage en agroforesterie, vergers, zones naturelles boisées, une mare et un projet de poules pondeuses. Ils proposent également 4 gîtes ainsi qu’un espace d’accueil à la ferme permettant la tenue de séminaires pro ou d’événements familiaux.

Certification(s) : Agriculture Biologique

Commercialisation : Vente directe à la ferme, Plateformes numériques, Restaurants, Magasins

Liens avec Fermes d’Avenir :

  • Adhésion à la Charte Fermes d’Avenir
  • Lauréat Concours Arbres d’Avenir 2016

Démarche environnementale : La biodiversité sur la ferme est privilégiée par la plantation d’arbres, de fruitiers, de haies brise vent et de plantes vivaces. Ils ont créé une mare pour amener des points d’eau au sein des cultures, et installer près de 100 nichoirs. Seul 2 ha sont cultivés sur une surface totale de 8 ha, permettant de conserver des zones refuges. Les bâtiments sont isolés et permettent la récupération des eaux pluviales. Toutes les eaux usées atterrissent dans un filtre planté et sont infiltrées dans le sol. Par ailleurs, la ferme réduit au maximum ses déchets et incite ses partenaires directs à faire de même.

Démarche sociale et territoriale : Seules des variétés reproductibles, avec comme critère principal de goût, sont cultivées à la ferme. Les gîtes, les séminaires et le retrait des paniers donnent lieu à des visites, des explications et des ateliers transmettant l’état d’esprit de cette ferme inspirée de la permaculture. Le travail d’êtres vivants est favorisé plutôt que celui de machines.

Durabilité économique : La faible mécanisation et la forte emploi de main d’oeuvre est à contre courant des modes de calculs actuels. Les revenus permettent de payer les salaires mais ne permettent pas de payer les investissements ni certains achats de matières. La situation était prévue en ce sens les 3 premières années, ce qui leur a permis de s’organiser et de s’améliorer. L’année 2020 est une année challenge (et ce n’est pas gagné!).

Site internet: https://www.facebook.com/lafermedes4ventshem