MENU

Cartographie des Fermes d’Avenir



Domaine du Petit Saint-Jean

Porteur de projet : Nicolas Beck

Activité principale de la ferme (en termes de CA) : Production viticole

Types de Productions : Viticulture, arboriculture, fourrages, cultures annuelles

Région : Occitanie

Date d’installation : 01/12/2012

Nombre de personne(s) travaillant sur la ferme : 2

Taille (SAU) : 28 ha

Surface cultivée : 18 ha

Description : Le domaine du Petit Saint-Jean est composé de 43 hectares de pinède à pins pignons, de 30 hectares de marais et de 28 hectares de terres arables. La Tour du Valat, (institut de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes) en est le propriétaire et souhaite y développer un site vitrine en agroécologie en zone méditerranéenne. Le projet cherche à démontrer la résilience des systèmes diversifiés en polyculture – élevage (viticulture, agroforesterie, arboriculture, cultures annuelles, pâturage bovin, équin et ovin, …) tout en développant les synergies entre la biodiversité des milieux naturels et des espaces agricoles.

Certification(s) : Agriculture Biologique

Commercialisation : Circuits Courts

Liens avec Fermes d’Avenir :

  • Adhésion à la Charte Fermes d’Avenir

Démarche environnementale : Conjointement à l’installation des cultures, de nombreuses haies (fruitières, fourragères, brise-vent) ont été mises en place entre les différentes parcelles. Des nichoirs et des gîtes ont été posés pour favoriser l’accueil des passereaux et des chauves-souris qui sont d’excellents auxiliaires des cultures. Dans les vignes, les inter-rangs sont conservés enherbés pour protéger la vie dans les sols, optimiser leur fertilité et limiter les interventions mécaniques énergivores. Le pourtour des parcelles reste systématiquement enherbé jusqu’à la fin de l’été et la période de reproduction et de nidification. L’ensemble des espaces bénéficie enfin d’un plan de gestion qui précise les objectifs de gestion des milieux et des espèces en fonction de leurs enjeux patrimoniaux. Selon la sensibilité des milieux, les interventions manuelles et animales sont privilégiées (pastoralisme, traction animale).

Démarche sociale et territoriale : Trois éleveurs profitent des terrains pour y faire pâturer leurs troupeaux (45 bovins Aubrac, 40 brebis Raîole et 8 juments Camargue) selon un calendrier saisonnier. Le manque d’outillage agricole est compensé par l’intervention de nombreux prestataires agricoles qui permet de créer des liens avec les différents professionnels. Un service civique et des bénévoles sont accueillis au domaine afin de conduire des chantiers d’envergures (plantations des haies, vendanges, …). Les interventions forestières lourdes qui sont programmées dans le plan de gestion sont confiées aux élèves de la Maison familiale et rurale de la Petites Gonthières. Le site ouvre ses portes aux groupes (étudiants en agronomie, tout public, …) et propose des visites guidées dans le cadres d’évènements ciblées (Festival de l’oiseaux par ex.)

Durabilité économique : La majeure partie des investissements est réalisée à partir des fonds propres de la Fondation Tour du Valat. Néanmoins, de nombreuses autres fondations les soutiennent financièrement pour conduire les opérations liées au maintien et au développement de la biodiversité du site. La rentabilité des activités est souhaitée à moyen terme (2025) par la vente en directe des produits de la ferme.

Site internet: https://tourduvalat.org/actions/petit-saint-jean/