MENU

Cartographie des Fermes d’Avenir



La ferme des Bayottes

Porteur de projet : Olivia Renaud

Activité principale de la ferme (en termes de CA) : Production

Types de Productions : Elevage, Maraîchage, Grande culture

Région : Hauts-de-France

Année d’installation : 2014

Nombre de personne(s) travaillant sur la ferme : 6,5

Taille (SAU) : 187 ha

Surface cultivée : 3 ha de maraîchage (dont 3000 m² abris), 120 ha de prairies, 64 ha de céréales

Description : La ferme des Bayottes est une exploitation en polyculture élevage créée en 2014. Projet collectif qui réunit deux couples Mélanie, Mathieu et Olivia et Pierre sur une ferme d’environ 190 Ha, en agriculture bio, avec les ateliers suivants:

– élevage laitier, cheptel nourri à l’herbe toute l’année

– Céréales, en partie transformées : farine de blé, petit épeautre, sarrasin – huile de Cameline – vente de lentilles vertes et beluga au détail

– Vente de viande en caissettes

– Transformation laitière : Yaourts, fromages blanc, faisselles, fromages frais, riz au lait, crème fraîche.

– Maraîchage diversifié : plus de cents espèces cultivées. fabrication de tous les plants sur la ferme

Certification(s) : Agriculture Biologique

Commercialisation : Vente directe à la ferme, AMAP, Magasins, Grande distribution, Coopérative

Liens avec Fermes d’Avenir :

  •  Participation à une vidéo
  • Adhésion à la Charte Fermes d’Avenir

Démarche environnementale : Recherche sur tous les ateliers pour limiter l’empreinte carbone avec par exemple :

– Une chaudière à bois déchiqueté pour chauffer l’eau de la salle de traite, chauffage et eau chaude laboratoire de transformation laitière et pasteurisateur compatible pour chauffer avec la chaudière, ainsi que le chauffage de 3 maisons d’habitation. exploitation du bois des haies pour cela.

– Un pré-refroidisseur du tank à lait et un variateur de pompe à vide pour maîtriser la consommation d’énergie.

– Plantation de haies

– Entretien et création de mares

Démarche sociale et territoriale : Volonté de contribuer à la dynamisation des territoires. Création d’un magasin à la ferme dans un village où il n’y avait plus aucun commerce ainsi qu’une AMAP. Reconnexion à l’alimentation, découverte du bio parfois, etc.

Durabilité économique : Notre ferme nous permet à tous les 4 de vivre confortablement et d’embaucher deux salariés à temps plein ainsi qu’un apprentis et une personne à mi-temps pour la vente. Nous embauchons aussi deux saisonniers pour le maraîchage en été. Cela permet de se dégager du temps libre et de ne pas être isolé en tant qu’agriculteur. L’avantage de la diversité des ateliers est d’être plus fort économiquement. Dans cette dynamique, la vente directe nous permet de valoriser au mieux nos différentes productions et de « multiplier » nos circuits de vente. L’intérêt de mutualiser les circuits de vente et les livraisons est de pouvoir se concentrer sur la partie production.

Les investissements réalisés sur la ferme sont décidés collectivement et nous privilégions un atelier chaque année avec des investissements majeurs. Sur la ferme chaque associé détient 25% des parts et nous nous rémunérons tous de la même manière. Un autre avantage du collectif est de nous soutenir et remplacer facilement en cas d’accident, de congés maternité ou autre.

Réseaux sociaux : https://www.facebook.com/lafermedesbayottes