MENU

Cartographie des Fermes d’Avenir



Ferme de l’Orée de Milly

Porteur de projet : Pierre-Nicolas Grissel

Activité principale de la ferme (en termes de CA) : Production

Types de Productions : Elevage, Arboriculture

Région : Ile-de-France

Date d’installation : 2016

Nombre de personne(s) travaillant sur la ferme : 1

Taille (SAU) : 5.5 ha

Surface cultivée : 5 ha

Description : Dans le Gâtinais français, l’élevage de volailles de l’Orée de Milly est conduit en agriculture biologique ! Ingénieur agronome de formation, Pierre-Nicolas a développé son élevage de volailles, poulets, poules et pintades sur de grands parcours extérieurs où les volailles sont élevées en plein air, selon les principes de l’agriculture biologique et entourées d’arbres fruitiers.

Certification(s) : Agriculture Biologique, Valeurs Parc Naturel Régional

Commercialisation : Vente directe à la ferme, AMAP, Restaurants, Magasins, Grande distribution

Liens avec Fermes d’Avenir :

  • Adhésion à la Charte Fermes d’Avenir

Démarche environnementale : Plantation de plus de 400 arbres pour arborer les parcours des volailles. La majeure partie sont des pommiers de variétés modernes et anciennes. L’objectif est de reconstituer un pré-verger permettant aux volailles de mieux explorer leurs pâtures et de fertiliser les plantations. Elles y trouvent ombre et fraîcheur en été. En retour, les arbres bénéficient de l’action des volailles pour diminuer la pression des insectes ravageurs. En bio, il faut rechercher les synergies ! La vente des produits de l’Orée de Milly se fait le vendredi à la ferme ou par commande via le site internet.

Démarche sociale et territoriale : Pierre-Nicolas est également investit dans la réintroduction de volailles anciennes comme la race Gâtinaise, une race emblématique du PNR du Gâtinais français. Caractérisée par sa robe blanche uniforme, la poule de race Gâtinaise est une race rustique et locale du Gâtinais français particulièrement appréciée pour la qualité gustative de sa chair. Les volailles de l’Orée de Milly sont élevées pendant minimum 140 jours. Au niveau des fruitiers 5 variétés anciennes et régionales de pommiers ont été introduites.

Durabilité économique : EBE conforme au prévisionnel d’installation, mais revenu encore faible dû aux forts amortissements. La trésorerie est bonne et permets à l’activité de s’entretenir sans emprunter. Les volumes de production augmenteront même un peu courant 2021. Main-d’oeuvre : 1 UTH seulement, mais perspective d’embauche à étudier quand les fruitiers seront suffisamment grands.

Site internet: http://www.loreedemilly.fr/

Réseaux sociaux : https://www.facebook.com/loreedemilly/