Ferme de la Bourdaisière
     

MENU

Cartographie des Fermes d’Avenir


Ferme de la Tessonnerie

Porteur de projet : Anne-Charlotte et Sylvain Beaugrand-Rivière et Bernard Beaugrand

Activité principale de la ferme (en termes de CA) : Production

Types de Productions : Grandes Cultures

Région : Ile-de-France

Date d’installation : 2018

Nombre de personne(s) travaillant sur la ferme : 1

Taille (SAU) : 150 ha

Surface cultivée : 

Description : La Ferme de la Tessonnerie est une exploitation familiale convertie en agriculture biologique depuis 2018. Ils cherchent à appliquer au maximum les techniques culturales simplifiée (TCS) pour mettre en pratique une véritable agriculture de conservation. La transformation des productions (farine, pâtes, etc.) est leur prochain objectif tout comme le développement de la formation sur site.

Certification(s) : Agriculture Biologique

Commercialisation : Coopérative

Liens avec Fermes d’Avenir :

  • Adhésion à la Charte Fermes d’Avenir
  • Lauréat Concours Fermes d’Avenir 2019

Démarche environnementale : Ils essayent d’appliquer au maximum les techniques culturales simplifiées (TCS) pour amener l’exploitation vers une agriculture régénérative. Ils ont entrepris l’implantation de haies, la réhabilitation d’un bois (3 ha) et lancé une réflexion sur l’implantation d’arbres au sein des parcelles. Pour une plus grande cohérence du système (apport d’azote) ils souhaitent la présence d’animaux.

Démarche sociale et territoriale : Soucieux de s’inscrire dans une perspective collaborative, la ferme est en contact avec les acteurs du territoire pour les impliquer dans la démarche (ex: partenariat avec la mairie pour le composte/déchet vert, avec des écoles pour l »implantation des haies, des associations pour des inventaires faune/flore, etc.). Ils souhaitent aussi permettre à des porteurs de projets (maraîcher, éleveur, apiculteur, etc.) de venir s’installer sur l’exploitation afin de leur faciliter l’accès au foncier et de redonner de la cohérence au système agricole qui est multi-sectoriel.

Durabilité économique : Le bilan comptable laisse apparaître, après ces 1 an 1/2 de reprise, une viabilité économique à l’équilibre, permettant de se projeter dans le développement d’autres activités comme la transformation et l’accueil du public. Ils sont épaulés lors des périodes d’importante activité par un salarié.

Réseaux sociaux : https://www.facebook.com/farmsupparis/