Ferme de la Bourdaisière
Réseau social
     

MENU

Une nouvelle étape pour le projet Ferme d’avenir et Coeur d’Essonne

Un an presque jour pour jour après la signature du protocole entre Ferme d’avenir et Coeur d’Essonne Agglomération, le 07 juillet 2017, le projet de ferme biologique sur la base aérienne marque une nouvelle étape avec la publication de l’autorisation d’exploiter délivrée par le Préfet de Région Ile de France ce lundi 9 Juillet 2018.

Une excellente nouvelle qui permettra aux agricultures de la SCOP FERME DE L’ENVOL d’exploiter les 55 premiers ha de la ferme dès le printemps prochain. A terme, ce sont 75ha qui seront cultivés sur ce site.

Les élus de Coeur d’Essonne Agglomération, les représentants de l’association Fermes d’Avenir et ceux de la SCOP Ferme de l’envol prévoient une signature officielle des baux à l’automne.

 

L’association Fermes d’Avenir, avec la Communauté d’Agglomération Coeur d’Essonne et le soutien de nombreux partenaires économiques, développe un projet de ferme innovante, tant d’un point de vue agronomique et environnemental que social, sur un foncier de 75 ha situé sur l’ancienne Base aérienne 217, propriété de la Communauté d’agglomération (dont 5 ha situés sur la Communautés de communes voisine du Val d’Essonne).

S’appuyant sur un nouveau modèle, l’agroécologie, l’association Fermes d’avenir souhaite développer une agriculture qui assumera la production, la transformation et la distribution de produits biologique (maraîchage, verger, céréales…) avec un réseau de partenaires de la filière agricole et agro-alimentaire. Un volet formation et numérique est également au coeur du projet.

Ce projet sera un lieu innovant d’expérimentation de nouvelles techniques qui servira à éprouver de nouveaux modèles économiques, et permettre aux agriculteurs de vivre du fruit de leur travail (modèle viable économiquement et non subventionné). Un projet qui a vocation à être essaimé sur l’ensemble des 21 communes de l’Agglomération avec la création de nouvelles fermes agroécologiques, ou l’accompagnement des fermes existantes vers des pratiques plus durables et qui pourrait déjà se voir exporter au niveau national et international.

C’est dans ce cadre que Coeur d’Essonne a été sélectionné le 4 janvier dernier à la première phase de l’appel à manifestation d’intérêts de l’Etat « Territoires d’innovation de grande ambition (TIGA) » parmi 24 autres territoires au niveau national.