Ferme de la Boudaisière
Fermes d'Avenir Tour
     

MENU

Formation longue – « créer des fermes sur votre territoire » 2018 – 2ème édition

Créer des fermes sur votre territoire

le rôle de Payculteur

 

Du 5 février 2018 au 25 mai 2018

(12 semaines de formation, entrecoupées de 4 semaines de pause).

Nous lançons la 2ème édition de notre formation

« Créer des fermes sur son territoire : le rôle de payculteur – ice »

 

 

Un constat

L’association Fermes d’Avenir travaille à la mise en place d’un système de production et de distribution alimentaires de résilience, et dans cette optique, nous anticipons un nombre important de chocs auxquels le système agricole français va être (ou est déjà !) confronté :
Choc climatique : les projections d’augmentation de la température de plus de 3 degrés et les conséquences notamment sur la monoculture intensive
Choc énergétique : le modèle agricole actuel est compétitif grâce à l’abondance des énergies fossiles à moindre coût
Choc générationnel : en 2020 – 40% des agriculteurs en âge de partir à la retraite


Créer et structurer un nouveau modèle de développement agricole centré sur une agriculture biologique et locale nous semble la voie alternative pertinente pour assurer la résilience et la pérennité de notre système. La création d’une multitude de fermes agroécologiques, inspirées de la permaculture, complémentaires et autonomes, structurées en grappes, sur les territoires apparaît comme une solution plausible pour faire face à ces chocs (lire, à cet effet, le Plaidoyer Fermes d’Avenir publié en octobre 2016)

Une solution – de quoi s’agit-il ?

Notre ambition, pour le bien commun, est de voir augmenter la population active travaillant dans l’agriculture, afin que la France n’ importe plus 4 milliards d’euros de fruits et légumes chaque année, et que l’offre locale en bio soit suffisante pour nourrir toute la population française, sans exception.
Nous parlons au minimum de 200.000 nouveaux paysans d’ici 20 ans, et pour cela, il faudra nécessairement que des néo-ruraux se lancent dans le travail de la terre, quittent la ville pour découvrir de nouvelles conditions de travail et un nouveau rythme.
Si certains sont prêts à se lancer dans une aventure autonome, réunissant l’ensemble des compétences qu’exige le métier, d’autres souhaiteraient être accompagnés, conseillés, déchargés de certaines missions, administratives ou de recherche de financement par exemple.

Quand certains candidats à l’installation souhaitent le faire de manière indépendante, quelques-uns préféreront un statut de salarié ou le passage par un espace-test.

Devant la multiplicité des étapes et des interlocuteurs, nous pensons qu’il pourrait être utile de former des ‘catalyseurs’ de projet pour les territoires, comme des entrepreneurs connaissant les différentes facettes du métier d’agriculteur pour pouvoir ‘provoquer’ des installations et susciter des partenariats (en termes de débouchés commerciaux, d’acquisition du foncier, de financement, d’encadrement technique, ou même de positionnement ‘politique’ du projet).
Nous avons donc conçu un programme de formation de 60 jours, dont vous pourrez trouver le détail ci-dessous.

Objectifs de la formation 2018

Former 15 à 20 payculteurs afin que les projets de chacun puissent être mis en œuvre directement après cette session de formation. Pour cela seront transmis :

1/ Les outils et compétences nécessaires à la bonne réalisation de ce “métier” (voir plus bas le programme)

2/ Un accompagnement personnalisé : chaque semaine, une à plusieurs séances d’accompagnement des projets individuels auront lieu.

3/ Un cours complet de conception en permaculture (CCP) avec délivrance d’un certificat reconnu au niveau international

A qui s’adresse cette formation ?

1/ Vous êtes porteur(se) de projet d’installation agricole, avec un profil entrepreneur, vous souhaitez initier la création de plusieurs fermes bio inspirées de la permaculture. Vous avez déjà repéré, voire acquis des parcelles agricoles pour la mise en œuvre de votre projet.

2/ Vous êtes un paysan(ne), vous avez déjà créé votre ferme. Vous souhaitez mettre à profit votre expérience et votre expertise alliées à votre profil entrepreneurial pour développer votre activité sur plusieurs fermes bio et favoriser leur mise en réseau.

3/ Vous êtes membre d’une entreprise ou d’une collectivité territoriale : vous êtes responsable du projet de créer vos propres filières d’approvisionnement locales en bio en participant au développement des producteurs déjà existants ou en installant vous-même de nouveaux agriculteurs.

Votre légitimité vient de votre capacité à entreprendre, à passer à l’action. Vous avez une vision d’avenir pour votre territoire, et êtes prêt(e) à apporter à l’agriculture et à l’alimentation le bon sens entrepreneurial que vous avez mis en œuvre dans votre domaine.

Pré-requis pour les participants à cette formation :

Les pré requis sont énoncés pour nous assurer que vous vous sentirez bien dans cette formation.

Les profils des candidats peuvent être polyvalents mais forts de connaissances et d’expériences solides dans les domaines de l’agriculture et/ou du développement durable, ou a minima d’une grande curiosité. Un tempérament d’entrepreneur est également indispensable.
Il est nécessaire pour les participants de maîtriser les outils bureautiques (pack office), d’avoir une capacité à communiquer en public ainsi qu’une aisance relationnelle. Faire partie d’un réseau local déjà existant aidera les participants à mettre en place leurs projets plus rapidement.
Avoir participé à une initiation à la permaculture est un atout pour les candidats.
Les expériences en milieu agricole telles que le woofing, la participation ou l’organisation de chantiers participatifs sont recommandées ainsi que la gestion et l’animation d’un collectif (associatif ou autre).

Bibliographie conseillée

Pré-requis en expérience professionnelle :

Avoir déjà une motivation ou une compétence dans 3 items parmi les 5 domaines suivants dans le document sur les différentes fonctions du Payculteur en ligne à ce lien.

Comment s’inscrire à cette formation ?

Nous vous proposons un processus d’inscription complet afin d’assurer que cette formation de longue durée s’adresse bien à vos profils et vos besoins. En effet, cette formation est un réel investissement de la part des stagiaires et de la part de Fermes d’Avenir. Cette session s’adresse en priorité aux personnes pour lesquelles le contenu des cours sera le plus utile au regard de leur projet professionnel, et compte tenu de leur parcours.

Process d’inscription des stagiaires sur ce lien.

Présentation de la formation – « Créer des fermes sur son territoire : le rôle de payculteur – ice »

Un programme riche et complet :
La formation se déroulera en quatre sessions de 3 semaines d’affilée avec 1 à 2 semaines de pause entre chaque session (voir la présentation du planning ci dessous).
Chaque semaine de formation est basée sur un thème pédagogique et comprend des ateliers pratiques sur la ferme de la Bourdaisière ainsi que des visites d’autres fermes. Des séances d’accompagnement de projet sont prévues chaque semaine, encadrées par des intervenants différents. Une dizaine de fermes seront visitées.

Les modules enseignés :

1/ Notions approfondies d’agronomie, d’agroécologie.

2/ Ethique et principes de la permaculture

3/ Méthode de conception (« design ») d’une ferme

4/ Quelques techniques de culture, notamment de maraichage

5/ Elaboration d’un business plan/ et recherches de financements publics et privés.

6/ Notions de comptabilité et législation agricole

7/ Stratégie commerciale et diversification des activités de la ferme

8/ Accès à la terre

9/ Droit agricole

10/ Certification AB et conversion

11/ Rédaction d’un dossier technique

12/ Outils de communication et développement des relations presse

13/ Notions de gestion des ressources humaines et management

 

 Voici un premier aperçu du programme (le programme est susceptible d’être modifié à la marge) :

Semaine 1 : du 5 au 9 février 2018

 

Accueil des stagiaires et des acteurs majeurs de la formation par l’équipe Fermes d’Avenir qui accompagnera la formation. Description des conditions du bon déroulement de la formation.
Présentation de l’association Fermes d’Avenir et de ses projets. Lecture du plaidoyer rédigé par Fermes d’Avenir. Introduction au rôle de Payculteur et ses champs d’action. Travail sur le “modèle” économique des micro- fermes et élargissement du champ de réflexion.
Présentation des projets de chaque participant (présentation de 2 mn préparée en amont de la formation par chaque stagiaire). Les projets seront évidemment amenés à évoluer au fil de la formation.

 

Semaine 2 : CCP, du 12 au 16 février 2018

 

1ère semaine du CCP (Cours de conception en permaculture, encadré par Claire et Gildas Véret) : Présentation du projet de design aux stagiaires. Cours sur les fondamentaux de la permaculture, les énergies, le changement climatique et micro-climat, la vie du sol et les écosystèmes forestiers/jardin forêt.

 

Semaine 3 : CCP, du 19 au 23 février 2018

2ème semaine du CCP : Les technologies appropriées, permaculture humaine, gouvernance et prise de décision sociocratique, permaculture urbaine. Présentation des designs de chaque groupe. Remise des certificats.

De la semaine 4 à la semaine 11, les vendredis après- midi seront généralement dédiés au suivi personnalisé des projets de chacun (par petites groupe) par un ou plusieurs intervenant-s.

PAUSE de deux semaines

Semaine 4 : Les fondamentaux de l’agriculture biologique : du 5 au 9 mars 2018

Une Journée sur les rôles et enjeux de la biodiversité sur une ferme.  Présentation de la labellisation AB.
Première session sur le parcours d’installation d’une ferme (procédure, rôle de la chambre d’agriculture, etc ).

Semaine 5 : outils de gestion et comptabilité : du 12 au 16 mars 2018

Comment optimiser les recherches de financements publics et privés. Présentation de la comptabilité agricole, ainsi que de la comptabilité dite « mutante » et des externalités positives des fermes bio.

Semaine 6 : Parcours à l’installation : du 19 au 23 mars 2018

Les différents statuts agricoles et les droits ouverts par les cotisations MSA, le cadre juridique d’accès à la terre en France, la présentation de Terre de liens, les statuts associatifs et les SCOP.
Les différents statuts du rôle de payculteur et l’élaboration des business plans.

UNE SEMAINE DE PAUSE

Semaine 7 : Commercialisation : du 9 au 13 avril 2018

Les différents canaux de distribution locaux et nationaux seront présentés à travers les boutiques à la ferme, les amaps, les plateformes régionales, Biocoop, la grande distribution etc… Visite de magasins bio, table ronde avec les différents acteurs.

Semaine 8 : Diversification : du 16 au 20 avril 2018

Revue des différentes activités à développer sur une ferme ou au niveau d’un groupement de fermes afin d’accroître la résilience des acteurs.
Visite d’une ferme d’élevage caprin avec atelier pédagogique.
Visite d’une ferme de semences et atelier : “faire des semis et des plants”.

Semaine 9 : maraîchage et arboriculture : du 23 au 27 avril 2018

Séance sur les auxiliaires de l’agriculteur, le maraîchage sur sol vivant, la plantation et la taille douce des arbres fruitiers, l’agroforesterie.

UNE SEMAINE DE PAUSE

Semaine 10 : Management et gouvernance : du 7 au 11 mai 2018

Quelques outils de gouvernance sociocratique. Témoignage des Jardins de Cocagne sur la gestion des ressources humaines et intelligence collective.
2ème séance sur la comptabilité mutante.

 

Semaine 11 : élevage, céréales, viticulture, etc : du 14 au 18 mai 2018

Visite de fermes céréalière et viticole. Appréhender les enjeux principaux de quelques filières (céréales, vin, pain, …). Atelier pratique sur les légumes vivaces.

 

 

Semaine 12 : Présentation des projets des stagiaires : du 21 au 25 mai 2018

Présentation de l’accompagnement mis en place par Fermes d’Avenir pour les futurs payculteurs. Dernière session de travail sur les projets de chacun avec accompagnement et présentation des projets de chaque stagiaire.

Des intervenants expérimentés (liste indicative) :

Xavier Mathias : ancien maraîcher, auteur de nombreux ouvrages
Julien Kieffer : trésorier Terre de Liens, responsable couveuse PNR Perche et fondateur d’une coopérative d’activités et d’emplois

Grégoire Lambert : chargé de projet Agroforesterie chez Pur Projet
Linda Bedouet : responsable réseau de Fermes d’Avenir, agricultrice, Ferme de la Mare des Rufaux et auteur du livre « créer sa microferme »

Patrick Maliet : maraîcher expérimenté
David Wirig : spécialiste de la recherche de financements
Jérôme Dehondt : maraîcher, Miramap
Jacques Caplat : auteur, spécialiste de l’agroécologie
Thimothée Huck : Jardins de Cocagne
Eric Dumont : pépiniériste bio

Cécile Guyou : Biocohérence
Claire Véret : responsable du pôle formation chez Fermes d’Avenir – qualifiée en permaculture

Hervé Covès : Agronome
Paul Ariès : Politologue, écrivain, conférencier
Morgan Fournier : Maraichage sur sol vivant
Gildas Véret : Ingénieur, diplômé permaculture. Horizon Permaculture
Maxime de Rostolan : fondateur de Fermes d’Avenir
Hélène Le Téno : directrice du secteur « transition écologique » chez le Gourpe SOS.

ainsi que des représentants d’Ecocert, de Biocoop, et tous-es les agriculteur-ices qui nous accueilleront sur leurs fermes.

 

Pour information, voici la liste des intervenants de la session précédente.

Enseignements dispensés :

La formation comprend dans son programme un CCP (Cours de Conception de Permaculture), chaque étudiant ressortira donc certifié en permaculture.

Renseignements pratiques :

Lieu de formation : Château de la Bourdaisière, 25 rue de la Bourdaisière, 37270 Montlouis-sur-Loire.

Les cours auront lieu du lundi au vendredi de 9h à 17h30 / 18h avec une pause de 1h30 pour le déjeuner, en salle ou sur le terrain.

Les séances de pratique auront lieu toutes les semaines sur la ferme de la Bourdaisière.

Une dizaine de fermes seront visitées (tout type de culture).

Déjeuners

Les repas du midi seront pris sur le lieu de formation et seront préparés par une cuisinière professionnelle travaillant avec Fermes d’Avenir. La cuisine sera un pôle responsable et conscient : les plats préparés seront tous BIO et élaborés avec des produits locaux. Les repas seront majoritairement végétariens. Des collations et des tisanes d’herbes seront également proposées lors des pauses.

En février et mars, les déjeuners seront pris dans le salon de thé du château. En avril et mai, ils seront pris dans la salle de cours ou sur la ferme (en fonction du temps) puisque le salon de thé sera réservé à d’autres usages. Pour les 6 dernières semaines, il vous sera donc demandé d’apporter votre assiette et vos couverts !

 

Tarifs

Nous sommes organisme de formation ; vous pouvez bénéficier de financements pour cette formation. Les sources peuvent être Pôle Emploi, un OPCA, le fonds formation de votre employeur, etc.

Pour bénéficier d’une prise en charge totale de la formation, nous vous invitons à engager au plus vite les démarches. Laurence Ung se tient à votre disposition pour toute demande de devis ou de conseils dans la recherche de financement. Son contact laurence@fermesdavenir.org

Tarif particulier : 4500 €. Ce tarif inclut les repas de midi, tous les enseignements, les visites de ferme. Le matériel pour les ateliers pratiques est fournit, à l’exclusion des gants et du sécateur qu’il est donc demandé d’apporter. Ce tarif n’inclut pas les frais de déplacement pour aller visiter les fermes (une dizaine, trajet aller-retour moyen de 70 km, du covoiturage sera organisé pour partage des frais d’essence). Paiement en 4 fois, dont versement des arrhes de 1000 € pour confirmation de votre inscription.

En cas de difficulté financière, vous pouvez vous adresser à Laurence Ung pour que nous trouvions des solutions ensemble.

Tarif de la formation pour une prise en charge : nous demander un devis.

 

Fermes d’Avenir ne propose pas de logement commun, les stagiaires auront la possibilité de se loger selon leurs souhaits.