Ferme de la Bourdaisière
Réseau social
     

MENU

Livre "On a 20 ans pour changer le monde"

Un livre écrit par Maxime de Rostolan et publié aux Editions Larousse

 

Dérèglement climatique, pollution des sols, épuisement des ressources fossiles, gaspillage énergétique, scandales alimentaires et sanitaires, inégalités entre les populations… Il est temps d’agir !

Comment s’y prendre ? Et si tout commençait par la terre qui nous nourrit… Le modèle agricole développé depuis les années 60 consomme plus qu’il ne produit, coûte très cher à la société et fait des ravages sur notre environnement et notre santé. Alors que le secteur pourrait créer de l’emploi et revitaliser nos campagnes, il fait exactement le contraire ; mais plus pour longtemps : les alternatives s’organisent !

Convaincu que l’alimentation et l’agriculture sont les premiers chantiers pour un avenir désirable, Maxime de Rostolan se bat avec toute l’équipe de l’association Fermes d’Avenir pour que l’agroécologie à taille humaine remplace l’agriculture chimique de grande échelle.

Cet ouvrage accompagne la sortie du film documentaire de Hélène Médigue avec pour objectif de relier et mobiliser les pouvoirs publics, les citoyens, les entreprises, les paysans, les investisseurs, les personnalités…Vous aussi, lancez-vous !

 

>> Acheter un exemplaire du livre <<

 

Sommaire du livre

Les 128 pages de ce livre sont une série de lettres adressées à des personnalités variées, pour leur poser une question constructive à laquelle ils répondront forcément…oui ! 😉

#0 Avant-propos

#1 En as-tu encore sous le pied ?  – Pierre Pageot, Directeur de l’association Fermes d’Avenir

#2 M’autorises-tu à utiliser le titre ‘On a 20 ans pour changer le Monde’ ? – Hélène Medigue, Réalisatrice

#3 Sommes-nous réellement en danger ?Yves Cochet, Député européen

#4 Acceptez-vous de dévoiler votre panoplie d’armes sans appuyer sur le gros bouton rouge ?Donald J. Trump, Président des Etats-Unis d’Amérique

#5 Est-ce que les solutions agronomiques existent ?Lydia et Claude Bourguignon, Agronomes

#6 La révolution des consciences est-elle possible ? Pierre Rabhi, Paysan-Philosophe 

#7 Es-tu d’accord pour faire converger les dynamiques ?Laurent Pinatel, Porte-parole de la Confédération Paysanne 

#8 Êtes-vous prêts à soutenir l’installation ou la transition d’agriculteurs?Marie Garnier, Directrice Développement Durable du Groupe Metro

#9 Acceptes-tu d’accompagner la dynamique que nous mettons en place ?
Xavier Mathias, Maraîcher et formateur

#10 Acceptez-vous de dispenser plus d’agroécologie dans vos cursus ?
Jean-Michel Brégeon, Directeur de Tours-Fondettes AgroCampus

#11 Es-tu prêt à tenter d’arrêter d’utiliser du Glyphosate ? – Vincent Louault, Céréalier

#12 Êtes-vous conscient que vous ne financez pas l’économie réelle ? – Jean-Laurent Bonnafé, Administrateur Principal, Directeur-Général de BNP-Paribas

#13 Les banques ne comprennent rien au long terme, la comptabilité 3K est-elle une issue ?Hélène le Teno, Directrice de la Branche Transition du Groupe SOS

#14 Êtes-vous prêts à investir dans le préventif ?Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé

#15 Ma fille pourrait-elle manger bio et local à la cantine de l’école municipale ?Bernard Plat, Maire de Rochecorbon (37)

#16 Puis-je t’amener quelques curieux pour que tu leur montres comment ça fonctionne ?Jean-Marie Roy, Agriculteur bio 

#17 Accepterais-tu de mettre ta créativité au service d’une alimentation de bons sens ?Manu Chao, Chanteur

#18 Pourrais-tu aborder le sujet des loups de manière holistique ?Guillaume Meurice, Journaliste-humoriste

#19 Ça avance dans le bon sens ?Nicolas Hulot, Ministre de la Transition

#20 Acceptez-vous de vous lancer ?

Sources des chiffres cités dans le livre

 

Avant-propos :

1. « … malmène médiatiquement et parfois physiquement les défenseurs de l’environnement et de la solidarité. » – Le Monde

 

#2 M’autorises-tu à utiliser le titre « On a 20 ans pour changer le Monde » ? :

2. « 52 % des animaux sauvages ont disparu en 40 ans » – WWF

3. « Paris change d’ère – Vers la neutralité carbone en 2050 » – Paris 2050

 

#3 Sommes-nous réellement en danger ? :

1. « Récemment, dans une tribune à Libération, vous écriviez : … » – Libération 

2. « Et il n’apparaît plus comme délirant d’évoquer la possibilité d’un effondrement de notre civilisation, qui brûle 13 milliards de litres de pétrole par jour » – energie-environnement.ch 

4. « Il faudrait près de 5 planètes pleines de ressources si tous les humains vivaient comme les Américains et 3 si tous adoptaient le modèle français » – Courrier International

5. « Ce sont les très riches qui ont en moyenne et en valeur absolue le plus fort impact sur le climat » – Oxfam

6. « Une poignée identifiée de quelques entreprises et spécialistes de l’évasion (ou « optimisation ») fiscale pèse pour des dizaines de milliards d’euros » – Agoravox

7. « 100 entreprises sont responsables de 70 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales » – Sciences et Avenir

8. « Je lisais d’ailleurs hier l’interview d’Anémone, la fameuse actrice (à l’époque comique), qui se trouve être la sœur d’un grand spécialiste des sols, Claude Bourguignon » – Le Monde

 

#4 Acceptez-vous de dévoiler votre panoplie d’armes sans appuyer sur le gros bouton rouge ? :

1. « Une cohorte d’entreprises privées parmi lesquelles Nike, Starbucks ou Exxon ont signé une tribune pour annoncer qu’elles désobéiraient à votre injonction d’annuler l’Accord de Paris sur le climat et mèneraient leurs propres actions pour améliorer leurs impacts » – Les Echos

2. « Que le système électoral, chez vous comme ici en France ou dans des pays de merde, soit totalement à revoir n’est pas votre problème » – Jeune Afrique

 

#5 Est-ce que les solutions agronomiques existent ? :

3. « Plus d’un quart des émissions de gaz à effet de serre mondiales » – jancovici.com

4. « 80 % de la déforestation » – Le Monde

5. « Et une large part de l’érosion de la biodiversité sont dus aux pratiques agricoles intensives dites « modernes » – Futura Sciences

7. « Janine Benyus, dans ce fabuleux livre Biomimétisme » – CNRS

8. « Avec leur tonne à l’hectare en moyenne, les vers de terre représentent la première biomasse animale de la planète » – Chambre Agri Poitou-Charentes

10. « Les champs cultivés perdent en fertilité naturelle, car les pratiques agricoles actuelles leur font déstocker chaque année 6 millions de tonnes de carbone » – Statistiques Dév. Durable Gouvernement

11. « Et quand l’on sait qu’il faut environ 500 ans pour former 5 cm de sol, chacun pourra apprécier le désastre qu’est l’agriculture industrielle » – INRA

13. « Le dernier ticket de rationnement alimentaire date de 1949 » – Herodote.net

14. « En 2010, Edgar Pisani, ministre de l’Agriculture de 1961 à 1966, reconnaissait dans une émission télé : « Il est incontestable que j’ai été fasciné par les exigences techniques des tracteurs » » – Le Figaro

15. « J’ai découvert que 3 millions d’hectares agricoles étaient quadrillés de drains à quelques mètres sous le sol » – HAL Archives Ouvertes

 

#6 La révolution des consciences est-elle possible ? :

4. « Le mouvement Colibris, créé sous ton impulsion dans la prolongation de la parabole qui t’est chère, fourmille de bonnes âmes, de citoyens lucides, optimistes et enthousiastes, qui multiplient les initiatives locales pour provoquer la transition. » – colibris-lemouvement.org

7. « L’homme rejette chaque heure près de 1 000 tonnes de plastique dans l’océan » – Le Figaro

8. « 80 % des insectes ont disparu de France en 30 ans » – Le Monde

9. « Il se boit chaque seconde 11 000 litres de Coca- Cola dans le monde » – Le Parisien

 

#7 Es-tu d’accord pour faire converger les dynamiques ? :

1. « 70 % des Français achètent leur nourriture dans des super ou hyper-marchés » – Insee

2. « La France étant encore la championne d’Europe des pesticides » – France Inter

3. « Les études révèlent que les consommateurs sont désormais prêts à payer plus cher pour des produits dès lors qu’ils sont de meilleure qualité et qu’ils rémunèrent correctement les agriculteurs » – La France Agricole

4. « Sur 100 € dépensés dans son alimentation, seuls 6,20 € reviennent aux producteurs » – Terre-net.fr

5. « Face à la croissance de la demande de 20 % par an sur ces produits (bio/local) … » – Agence Bio

6. « … L’offre correspondante n’augmente que de 10 % » – Agence Bio

7. « Les ADEAR » – Jeminstallepaysan.org

8. « Les CIVAM » – CIVAM

9. « Les antennes locales de la FNAB » – FNAB

11. « Un tiers des agriculteurs a touché moins de 350 € par mois l’année dernière » – Les Echos

 

#8 Êtes-vous prêts à soutenir l’installation ou la transition d’agriculteurs ? :

2. « Le chiffre d’affaires de la ferme croît moins vite que prévu et nous sommes en deçà de nos prévisions mais les bénéfices associés à ce type de production parviennent à équilibrer l’équation : les fermes s’inspirant de la permaculture régénèrent le sol, activent la biodiversité, utilisent peu d’eau, captent du carbone, sont plus résilientes et offrent surtout de bien meilleurs produits pour des consommateurs plus heureux. » – Fermes d’Avenir

 

#10 Acceptez-vous de dispenser plus d’agroécologie dans vos cursus ? :

1. « Ravi de vous avoir revu la semaine dernière lors de l’assemblée générale de l’APAD, que vous avez accueillie dans l’amphi de votre AgroCampus, établissement public d’enseignement agricole à Fondettes. » – APAD Association

3. « Simple alors, et sans conséquence grave, de réduire sa consommation d’eau, de se priver de pétrole ou d’arrêter d’utiliser le plastique, l’un des ultimes résidus qu’il restera de l’anthropocène. » – Le Monde

4. « Seuls 2 % des paysans dans le monde disposent d’un tracteur » – Recherches Internationales

5. « Un enfant de moins de 5 ans meurt de faim toutes les 10 secondes sur notre planète et que 66 millions d’enfants en âge d’être scolarisés vont à l’école le ventre vide » – WFP (World Food Programme)

6 & 7. « Elle n’est pas non plus rentable, car sans les subventions de la PAC, 61 % des exploitations françaises auraient eu un résultat courant avant impôt négatif » – La France Agricole & Sénat (voir en L-A-2)

8. « La formation figure en tête des priorités pour esquisser le paysage agricole de demain, nous avons d’ailleurs porté dans la pétition Fermes d’Avenir une proposition à ce sujet, reprise en partie dans le programme du président de la République. » – BlueBees

 

#11 Es-tu prêt à tenter d’arrêter d’utiliser du glyphosate ? :

2. « Sur les 560 000 agriculteurs encore en activité en France, la moitié sera en âge de partir à la retraite d’ici 2025 » – INSEE

3. « Le glyphosate est tout de même suspecté d’être un cancérigène pour l’Homme » – Euractiv

4.  « Une exposition même infime à ce genre de produit chimique, au mauvais moment ou au mauvais endroit, peut conduire à des effets délétères sur sa santé et celle de sa descendance » – Industrie & Technologie

5. « Le label bio est plus crédible aux yeux des Français pour garantir leur santé » – Bio à la une

 

#12 Êtes-vous conscients que vous ne financez pas l’économie réelle ? :

2. « Et les découvertes à répétition de vos avoirs fructifiant tranquillement dans les paradis fiscaux n’expliquent pas tout » – Le Monde

3. « Vous continuez à financer la prospection pétrolière » – Sciences et avenir

4. « (…) ou la déforestation des forêts indonésiennes pour planter des palmiers à huile » – Amis de la terre

5. « 31 des 200 personnes les plus riches de la planète ont bâti leur fortune sur l’exploitation de ressources non renouvelables » – Le Parisien

6. « Alors que le monde a besoin d’une meilleure répartition des richesses, vous participez à les concentrer vers les 1 % les plus riches et contribuez à creuser l’écart » – OXFAM

7. « (…) les 30 milliards sont placés sur des produits du même genre que les vôtres, du business as usual comme Monsanto ou Exxon pour le fondateur de Microsoft » – GRAIN

8. « Je vous recommanderais vivement d’associer à vos décisions stratégiques quelques touches féminines, car pour l’heure, vous êtes plutôt abonnés aux cravates. » – BNP PARIBAS

 

#13 Les banques ne comprennent rien au long terme, la comptabilité 3K est-elle une issue ? :

1. « Nous avons retenu les notions de santé, de biodiversité, d’empreinte carbone, de création d’emplois, de productivité agronomique pure et d’éducation » – Fermes d’Avenir

2. « Ce sont les inondations de juin 2016 à Paris qui m’ont permis de saisir la puissance du raisonnement. La facture de 1,5 milliard d’euros qu’a coûté cet épisode aux citoyens français n’aurait jamais dû leur être adressée » – Actu Environnement

3. « Alors qu’un sol vivant avec des haies et des arbres peut absorber 40 à 100 mm d’eau par heure, les champs cultivés de manière intensive sont saturés dès qu’il tombe plus de 2 mm de précipitations » – Changeons d’Agriculture

4. « Ce principe s’applique parfaitement à bien d’autres aménités : les perturbateurs endocriniens, présents dans les pesticides et que l’on retrouve dans la nourriture industrielle, sont responsables de maladies de plus en plus fréquentes et coûtent une fortune à la sécurité sociale » – INSERM

5. « Les engrais azotés polluent les nappes phréatiques pour une facture en attente de 60 milliards d’euros par an qu’on garde en surprise pour les générations suivantes » – Fermes d’Avenir (voir p. 87)

6. « La déforestation, pour cultiver du soja ou de l’huile de palme par exemple, détruit les habitats de la faune sauvage, aggrave les catastrophes naturelles et accentue le dérèglement climatique » – notreplanete.info

7. « Le modèle agricole dominant a détruit des millions d’emplois en 50 ans » – Agriculture.gouv

8. « (…) et l’on sait qu’un chômeur coûte entre 15 et 20 000 € par an » – Alternatives Économiques

9. « Outre les performances de l’agroécologie, qui permet de doubler quasiment les rendements » – ONU (voir chapitres 16 à 20)

10. « Espérons que les politiques continueront de porter le sujet pour que, un jour, les marées noires ne soient plus considérées comme des aubaines économiques créant du PIB et de la richesse » – Actu Environnement

 

#14 Êtes-vous prêts à investir dans le préventif ? :

2. « Sans même rentrer dans le débat, non clos, sur la qualité nutritionnelle des fruits et légumes, il est évident que les choses ont évolué depuis l’époque de nos grands-parents » – Le Monde

3. « Globalement, l’évolution de nos modes alimentaires présente des conséquences négatives en termes de facteurs de risque de certaines maladies, qui ont un poids relatif considérable en termes de santé publique » – Santé.gouv

4. « Le « tsunami de l’autisme », comme le décrivait la ministre de la Santé du Québec en 2014, qui prend de l’ampleur avec un enfant américain sur 68 atteint en 2012, presque trois fois plus qu’en 2002 et 70 fois plus qu’en 1975 » – Sciences & Avenir

5. « Cette véritable épidémie coûte à la France, selon le Conseil économique et social, plus de 1 milliard d’euros par an pour les seules dépenses directes, et au total 41 milliards d’euros à la Grande-Bretagne. » – CESE

6. « Ces maladies dites « de la prospérité » affectent également la fertilité des volontaires à la grande aventure de la parentalité » – Le Figaro

8. « Lorsque j’ai monté l’association Fermes d’Avenir, en 2013, et que je faisais le tour des partenaires potentiels pour notre projet, j’avais bien entendu contacté la Mutuelle sociale des agriculteurs (MSA) en interpellant l’un des dirigeants sur l’augmentation des cancers ou des Parkinson chez les agriculteurs » –  Le Monde

9. « Alors que le Grenelle de l’environnement annonçait en 2007 l’objectif de réduire de 50 % l’usage des pesticides d’ici à 2018, la réalité est toute autre avec une augmentation moyenne de 5 % depuis cet engagement, et des pics à 9 % entre 2013 et 2014 » – Novethic

10 & 11. « Des traces de ces substances chimiques passablement toxiques se retrouvent dans 92 % de nos rivières et dans l’urine, pour ne citer qu’elles, des femmes enceintes » – RFI & PELAGIE

12. « Dans l’attente de votre réponse, nous continuons à déployer les solutions de terrain de notre côté, avec des partenaires économiques et institutionnels concernés et résolusenrayer le déclin indubitable de notre santé » – Mediapart

 

#15 Ma fille pourrait-elle manger bio et local à la cantine de l’école municipale ? :

1.  « Pour avoir créé, en 2010, une association dont c’était l’objet (feu Bioroof), je puis vous confirmer que cela n’a aucune réalité économique ni nourricière : Paris dispose de 300 hectares végétalisables au total » –  Agriculture.gouv

 

#16 Puis-je t’amener quelques curieux pour que tu leur montres comment ça fonctionne ? :

2. « En 1940, une calorie d’énergie fossile donnait au moins 2 calories alimentaires, alors qu’il faut aujourd’hui aux Américains près de 15 calories fossiles pour produire une seule calorie alimentaire » – Transition USUVM

 

#18 Pourrais-tu aborder le sujet des loups de manière holistique ? :

1 & 2. « Plus sérieusement, dans cette histoire, les écologistes se retrouvent, une fois n’est pas coutume, face à José Bové ou à la Confédération paysanne qui estiment que l’élevage est impossible tant que rôde le loup dans nos campagnes. » – Sciences et Avenir & Confédération Paysanne

3. « La mission du berger depuis des siècles est de nourrir, soigner, protéger son troupeau… mais ça n’est pas simple de faire perdurer cette philosophie lorsque les exploitations ne cessent de s’agrandir, à tel point que 12 % des éleveurs concentrent désormais 63 % des brebis et gèrent des troupeaux de parfois 3 000 têtes. » – CNE (Confédération Nationale de l’Élevage)

4. « Je lui ai alors parlé (au premier ministre de la France), de Michel, un berger ukrainien que j’ai rencontré à Terra Madre l’année dernière. » – Salone del Gusto 

7. « Lorsque j’ai vu le documentaire Cowspiracy qui suit le combat d’un militant écologiste enquêtant sur les liens entre des ONG de préservation de l’eau et le lobby de l’élevage, j’ai réalisé qu’un steak nécessitait 2 500 litres d’eau pour être produit » – RTBF

9. « Les 80 kg de viande que mange en moyenne un Français pesaient le même poids carbone que 1 000 km en avion » – Chiffres Carbone & France AgriMer (voir tableau p.14)

10. « Il faut informer les gens et leur expliquer que le quota carbone de chaque être humain, par rapport à la capacité de la biosphère à le séquestrer sans qu’il ne s’accumule dans l’atmosphère, doit être au maximum de 1,7 tonne de CO2 » – Construction Carbone & La Croix

 

#20 Acceptez-vous de vous lancer ? :

2. « En relisant les publications de Janine Benyus, gourou américaine du biomimétisme, j’ai été surpris de constater que cette grande disciple de la nature, plutôt réticente aux nouvelles technologies, aboutissait à la même conclusion que Jeremy Rifkin, charismatique apôtre technophile de la 3e révolution industrielle : le salut se trouverait dans l’imprimante 3D. » – Le Monde

4. « Les petits gestes, d’abord. Mais ne vous trompez pas d’efforts, certains valent la peine quand d’autres ne sont qu’une camomille mielleuse qui fait du bien à votre satisfaction personnelle et c’est tout. » – Le Point