Ferme de la Bourdaisière
     

MENU

Concours Agriculteurs d'Avenir - Lauréats 2019

La 4ème édition du concours a été organisée conjointement avec notre partenaire Pur Projet, qui organisait déjà un Concours Arbres d’Avenir, dédié à l’agroforesterie. Baptisée « Concours Agriculteurs d’Avenir », cette édition a récompensé 46 lauréats dans 10 catégories, telles que « Arbres & Cultures », « Energie » ou « Semences ».

Un grand bravo à tous les lauréats 2019 ! Cliquez ici pour retrouver les lauréats de nos autres éditions.

CARTE DES 46 LAURÉATS

Sur la carte ci-dessous, vous pouvez localiser les 46 lauréats en France métropolitaine et en outre-mer.

 

CATÉGORIE « Arbres, Climat et Biodiversité »

Gonzague PROOT - La Ferme du Développement Durable

Dotation de 16 500€

Gonzague Proot, installé sur la ferme de ses Grands Parents depuis 1997 dans le Santerre, a commencé à replanter sur ses terres depuis 2004. Sa ferme est maintenant certifiée Agriculture Biologique sur 149 ha. Plus de 5 km de haies champêtres sont déjà en terre, et 30 % des surfaces ont été transformées en prairies grâce à l’ouverture d’un atelier bovin viande en 2010. La plantation de 2500 arbres a pour objectif de lutter contre l’érosion. La diversité des espèces locales et de variétés cultivées permettra de favoriser la faune auxiliaire et de limiter l’impact des maladies. L’implantation de diverses espèces fruitières assure une activité saisonnière complémentaire et la création d’un emploi à temps partiel. Au carrefour des attentes sociales et environnementales, Gonzague s’efforce de proposer des réponses réalistes et pérennes aux impasses qui menacent l’agriculture productiviste et irrespectueuse de la  biodiversité.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Pauline ALLIER - La Ferme de Pauline

Dotation de 16 500€

La Ferme de Pauline compte 10 hectares de prairie permanente en éco-pâturage avec un petit élevage d’ovins qui dispose d’un libre accès à l’extérieur. La Ferme en agriculture biologique a pour vocation de proposer une agriculture alternative: eco-pâturage, retour des haies champêtres, libre accès de la faune sauvage et accueil du public, étudiants et des associations souhaitant accompagner un projet respectueux de la vie. Elle souhaite planter plus de 800 arbres sur la ferme pour la préservation de l’environnement et de la biodiversité.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

 

 

Thomas, Clément, Violaine et Sébastien - GAEC de l’île d’Arz

Dotation de 16 500€

Située au large des côtes Bretonnes, les sols de la ferme de l’Ile d’Arz sont soumis à une forte érosion liée aux marées et au vent. L’objectif est d’accompagner les terres agricoles faiblement arborées vers plus de résilience, améliorer le bien-être animal, et produire des fourrages, en plantant pas loin de 4000 arbres sur l’exploitation.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

 

Yohan CAUBET et Jérémie KUZMINSKI - Les Jardins du Davantaygue

Dotation de 16 500€

Les Jardins du Davantaygue est un verger-maraîcher de 4.5 ha en maraîchage sol vivant aux pieds des Pyrénées. Des arbres, de la paille, des plants partout, les légumes poussent dans tous les sens. Ils ont recréé l’abondance à base de fruits, de fleurs et sans machines, juste des hommes, des femmes, de la motivation et de la bonne conscience. Une révolution qui avance, en silence, et qui montre sa puissance. Leur objectif est de créer un conservatoire de variétés anciennes endémiques, adaptées et résistantes aux conditions pédoclimatiques de la région en plantant plus de 1000 arbres.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Isabelle BOSSIS - Les Sœurs du Maine

Dotation de 16 500€

L’exploitation familiale de 92 ha est composée d’un beau corps de ferme et d’un espace agricole adjacent qui ont vocation à s’ouvrir sur le monde, conciliant une production saine et un environnement protégé. L’arbre nourricier, soignant, apaisant, s’y développera en s’ancrant dans l’histoire des lieux, tout en se projetant dans la modernité. Isabelle reprend la ferme familiale pour valoriser cet héritage, préserver la terre, tout en complétant les activités traditionnelles par de nouvelles productions complémentaires. Elle souhaite développer une ferme agroforestière résiliente, permettant de diversifier les productions en intégrant dans le système des fruitiers à jus et des arbres à sève, favoriser la biodiversité fonctionnelle et patrimoniale et constituer un cadre de vie agréable.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

CATÉGORIE « Arbres & Cultures »

Mathilde GIRAUDET - Domaine de Bois Mozé

Dotation de 12 000€

Le Domaine de Bois Mozé, au coeur du Parc Naturel Régional Loire Anjou Touraine, est un domaine souhaitant se diversifier et aménager son territoire pour contrer les problématiques rencontrées sur la ferme : vents, parcelles séchantes, nuisibles courants de la vigne, etc. L’agroforesterie aura pour but de favoriser la présence pérenne d’auxiliaires et de nombreux insectes… Les habitats créés favoriseront  la faune. Mathilde souhaite réaliser une coproduction en intégrant des arbres fruitiers (pomme, poire, abricot, pêche…), des arbres truffiers, des plantes médicinales (et gemmothérapies), du houblon ainsi que des arbres forestiers.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

 

Thierry Escarret - Domaine de la Pomme des Pins

Dotation de 3 000€

Sylviculteur, Thierry et son fils souhaitent utiliser les principes de l’agroforesterie pour diversifier et intensifier l’usage des sols, en intégrant la culture de la pomme de terre en inter-rang de Pins Parasol. Le Domaine de la Pomme des Pins®, avec un nom trompeur réuni les deux produits symboliques du projet agroforestier, la pomme de terre et l’arbre, afin de faire connaître les avantages du terroir forestier au bénéfice du goût du produit agricole. En plus d’être innovant, ce projet agroforestier a pour principal objectif de développer un nouveau modèle économique qui permettra de mettre en œuvre un levier pour tenter de changer le modèle actuel au bénéfice de la biodiversité. La variété du pin parasol est cohérente avec les perspectives du réchauffement climatique et elle permet surtout d’envisager de futures cultures ayant besoin d’ombre.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Gilles Burel - EARL Les sables

Dotation de 12 000 €

La ferme de Gilles est l’exemple type d’un changement de cap, de grandes parcelles de plaine droites et bien organisées, sans arbres ou autre élément qui dépassent, irriguées et de très bonnes terres. Mais grâce à ce projet et à ses engagements des dernières années, il redessine complètement ce paysage. Il souhaite délimiter les parcelles avec des haies brise vent pour se protéger du mistral, en plantant plus de 4600 arbres.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

 

Nina Malignier et ses collègues - Ferme des Chlorophy-liens

Dotation de 5 000€

Installée aujourd’hui au sein du collectif des Chlorophy-liens, Nina souhaite intégrer l’agroforesterie à son système de production. Elle veut augmenter la biodiversité fonctionnelle, réduire l’impact de la sécheresse, protéger les cultures du vent et des forts écarts de températures et créer une ressource en bois à broyer en conduisant en trogne en plantant 388 arbres (forestiers et fruitiers intra-parcellaires). La ferme des Chlorophy-liens est une ferme polyvalente et écologique. Ses habitants, agriculteurs, artisans, artistes et ingénieur de recherche, coopèrent dans une ambiance amicale pour la création d’un habitat collectif et le développement d’activités agricoles, artisanales, de prestations de services etc.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Vincent VANNIER - Ferme de Petite Rue

Dotation de 12 000€

Installé sur une ferme de 120 ha en pleine Beauce, Vincent aime innover : il fait figure d’exception dans sa région élevant des porcs en plus des grandes cultures, travaille sur la réduction du travail du sol, et souhaite désormais se lancer dans l’agroforesterie. Plutôt qu’agrandir, il préfère intensifier ses productions en profitant de l’agroforesterie pour développer la biodiversité fonctionnelle ainsi que l’image écologique des arbres dans les champs. A plus long terme, il souhaiterait intégrer de nouvelles cultures dans les bandes plantées et planter 380 arbres intra parcellaire.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Mathieu FRITZ et David SIEGWALT - Ferme Riedoasis

Dotation de 5 000€

Au sein de Riedoasis, Mathieu revalorise la ferme familiale de 6 ha en maraîchage et arboriculture biologique, et David insère l’arbre dans les différents compartiments de la ferme. Ils souhaitent créer ici un système agricole efficace, durable et reproductible basé sur l’organisation, la technique et l’utilisation intensive des bio- services, en séparant leurs îlots par des haies et créer des milieux favorables aux auxiliaires des cultures. L’effet de brise vent et de drainage sont aussi recherchés. Ils ont pour objectif la diversification du maraîchage avec production de fruits et plantation d’arbres. Riedoasis a l’ambition de devenir un bel endroit productif, rémunérateur à sa juste valeur et le plus autonome possible. Ils accordent un intérêt particulier à la beauté du paysage.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Ulysse MOGUE - Frézias

Dotation de 12 000€

Ulysse Mogue, jeune technicien arboriculture,  a grandi au contact du jardin créole. Aujourd’hui, très impliqué dans les projets liés à l’agroforesterie en Guadeloupe et aux Caraïbes, il souhaite réaliser son “Installation Durable”. Ce petit bout de forêt bucolique de 1.5 ha cache sous ses pommes roses et autres bois bandés de jolies fleurs. Ce projet participe au reboisement d’anciennes parcelles maraîchères situées en forêt tout en développant une activité économique autour des cultures patrimoniales (Cacao, café, vanille). D’autres fruits oubliés des Antilles seront également cultivés. Plantation au total de 3000 arbres en alignement discontinu, haies, intra parcellaires ou encore bosquets.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Sébastien CAUZIT - GAEC De Chataignals

Dotation de 3 000€

Sébastien, viticulteur en AOP Cahors et IGP Côtes du Lot, souhaite innover dans la conduite de la vigne, en la complexifiant et en l’associant à d’autres cultures et à de l’élevage. Il a pour objectif d’entourer la parcelle d’une double haie et implanter une haie intra-parcellaire ainsi que compléter le verger avec des essences mellifères. Il souhaite également accueillir touristes et groupes scolaires.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

 

Jean BUSCH - Les Jardins du Buëch

Dotation de 8 000€

La ferme associe production de fruits et légumes bio, tout en protégeant les cultures des vents violents, préservant la biodiversité et accueillant des auxiliaires en plantant près de 860 arbres en intra-parcellaire. La ferme accueille des personnes en difficulté pour les remettre dans une dynamique d’insertion sociale et professionnelle. Sa volonté est d’en faire un lieu d’accueil agréable, tourné vers une agriculture verte et respectueuse, avec des valeurs à transmettre. La Ferme est un lieu d’innovation maraîchère et sociale, et a pour vocation d’être un modèle inspirant et transposable à d’autres exploitations.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

CATÉGORIE « Arbres & Elevage »

Sébastien, Yvon et Nadine BLANLOEIL - La Bonne Marie

Dotation de 5 000€

La Ferme de 266 ha en Agriculture Biologique, est une exploitation qui s’est transmise dans la famille depuis 114 ans et qui malgré tous les changements du monde agricole a su prendre les virages qu’il a fallu en s’entourant des personnes qui leur donnent envie d’innover. Ils souhaitent développer la ferme en créant de nouveaux ateliers et en diversifiant les productions grâce à la plantation de 560 arbres.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Emilie BRUGIERE et Franz BRECKERFELD - Les Chèvres de Saint Bauzile

Dotation de 12 00€

La ferme de 35 ha en AB est un petit paradis à biquettes où tout le vivant à sa place et son utilité. La ferme se situe sur les hauteurs de la vallée du Rhône et c’est une mosaïque de prairies multi-flores, de vallons secs, de ravins, de bois et de petits plateaux cultivés. Tout cela traversé par des sentiers de randonnées pour les chèvres et les hommes. Emilie travaille depuis plusieurs années sur le semis direct, le pâturage tournant, et pense son projet agroforestier depuis 2017. Ils souhaitent améliorer l’autonomie fourragère, se protéger du mistral, améliorer le bien être animal et la qualité des sols, mais aussi transformer le paysage pour le plaisir des habitants et des touristes. avec la plantation de 2110 arbres (Alignement discontinu, Haie, Plantation fruitiers et intraparcellaire.)

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Franck SANGOUARD, Lucille GENAY, Lara TOSCANO et Jean-Michel ESCURAT - Ferme de Braquemont

Dotation de 5 000€

La ferme de Braquemont est un lieu d’échanges, d’expérimentations et de savoirs sur 380 ha. Elle sert de support pédagogique au lycée agricole et le CFA agricole et forestier de Mirecourt dans les Vosges. Il y a toujours milles et un projets en cours, et ils essayent de faire participer au maximum les élèves et les professeurs. Au programme : plantation de haie, parcours volaille, éclaircie sylvopastorale dans une chênaie pour les cochons, sylvopastoralisme dans les montagnes Vosgienne. L’objectif est d’améliorer le bien être animal grâce à la plantation de 591 arbres.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Rosalie MOCQUARD - Ferme de Risquetout

Dotation de 8 000€

La Ferme de Risquetout est un élevage de lapins et de poulets de chairs en Guyane. L’élevage de 15 ha de Rosalie est l’un des premiers à produire du lapin en AB sur le sol Guyanais. Elle souhaite créer un parcours arboré pour les volailles et diversifier les fourrages. L’exploitation a un impact positif sur l’économie locale et le développement de filières respectueuses de l’environnement.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

 

Clément et Michel NEDELLEC - GAEC de Loran

Dotation de 5 000€

Une ferme familiale de 210 ha en agroforesterie où le paysage est toujours vert (prairies, couverts, haies et arbres), où les sols sont vivants et habités, où les insectes et les oiseaux sont de plus en plus nombreux (notamment les abeilles), où les vaches sont en bonne santé et produisent un lait riche et savoureux.  Une ferme où la 3ème génération tient compte de l’expérience du passé pour pratiquer l’agriculture du futur. Ils ont pour objectif la protection des sols de l’érosion, préservation de la biodiversité et valorisation du paysage avec la plantation de 5020 arbres.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Jérôme et Thierry Meurant - GAEC Meurant

Dotation de 12 000€

Jérôme et Thierry sont frères et éleveurs au sein du Parc National de l’avesnois sur une exploitation familiale de 150 ha depuis 3 générations. Leurs productions sont labellisées  “Valeur Parc” (pas de traitement phytosanitaire sur les arbres, prairies permanentes pâturées par des bovins, retrait des animaux avant ramassage des fruits…). La ferme se trouve au milieu de prairies verdoyantes et fleuries dans lesquelles paissent et gambadent des vaches laitières. A l’abri d’une haie ou d’un arbre, des petits veaux reposent bercés par le chant des oiseaux. Leur objectif est de restaurer le bocage de l’Avesnois, le corridor écologique et améliorer le bien-être animal avec la plantation de 1135 arbres en haies et fruitiers intra parcellaires.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

 

Maxime DUFRANC et Lysiane BURGUIN - GAEC Miel et Loire

Dotation de 3 000€

La ferme apicole de « Max et Lily » est orientée vers l’élevage des abeilles pour faire face aux problèmes environnementaux. Ils améliorent les ressources alimentaires des abeilles en plantant des arbres à vocation mellifères à floraison tardives afin de lutter contre le réchauffement climatique et améliorer la biodiversité. Leurs abeilles trouveront le couvert, la faune sauvage le gîte et le paysage sera embellie pour le bonheur des générations futures. La plantation des essences mellifères permettra d’assurer le développement du cheptel apicole sur le long grâce a un choix d’essences mellifères adaptées (700 arbres).

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Benjamin BEAUDOIN - La Noue Saint-Pierre

Dotation de 3 000€

Jeune agriculteur de retour sur l’exploitation familiale, Benjamin y développe son atelier de poules pondeuses en plein-air avec un souhait d’y développer l’agroforesterie sur l’ensemble de son exploitation. Pour Benjamin, c’était une évidence de faire partie de cette belle aventure familiale, et prendre part à la construction de l’agriculture de demain. Il souhaite associer le bien-être animal et la production de bois d’oeuvre (plantation de 180 arbres), avec un objectif long terme de développer l’agroforesterie sur l’ensemble de sa parcelle et de l’exploitation familiale.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

 

Antony PIAZZA - La Pommeraie Maresches

Dotation de 12 000€

La pommeraie de Maresches, est une ferme familiale de polyculture élevage conduite en agriculture biologique. Elle produit jus de pomme, cidre et compotes biologiques dans le soucis de préserver la biodiversité d’exception d’un verger haute tiges de variétés anciennes, le tout sur 3.6 ha. Ils souhaitent restaurer le paysage d’Antan en plantant des haies bocagères (plantation de 1612 arbres).

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

CATÉGORIE « Arbres Fruitiers »

Benoît ROZIERE et Isabelle MAYNIER - GAEC de la Borie Alte

Dotation de 5 000€

La Ferme de la Borie Alte est une ferme laitière de 75 ha, fabriquant du fromage AOP Laguiole. Benoît et Isabelle souhaitent diversifier leurs productions en vue du changement climatique ainsi que lutter contre l’érosion de la biodiversité et la désertification des zones rurales. Ils ont également pour projet la création d’un nouvel atelier pour un futur associé.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Benoît JUSTICE - La Ferme de Clében

Dotation de 8 000€

La Ferme de Clében est une ferme familiale de 20 ha de polyculture élevage conduite en agriculture biologique, située au sein du Parc Naturel de l’Avesnois. Pour Benoît, bien vivre et bien manger est un art et c’est avec joie immense qu’il remplit nos assiettes d’une viande savoureuse et respectueuse. Grâce à ses quelques parcelles, à une volonté de fer et à ses amours de moutons et de vaches, il vit de sa passion, l’élevage. Il a pour objectif la restauration du  bocage et la plantation d’un pré-verger ( plants).

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

CATÉGORIE « Conversion »

Anne-Charlotte et Sylvain BEAUGRAND-RIVIÈRE et Bernard BEAUGRAND - Ferme de la Tessonnerie

Dotation de 10 000€

La Ferme de la Tessonnerie est une exploitation familiale en grandes cultures de 147 ha convertie en agriculture biologique depuis 2018. Ils cherchent à appliquer au maximum les techniques culturales simplifiée (TCS) pour mettre en pratique une véritable agriculture de conservation et une agriculture dites régénérative en ré-implantant des arbres sur l’exploitation. La transformation des productions (farine, pâtes, etc.) est leur prochain objectif tout comme le développement de la formation sur site.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

 

Cyrielle et Bertrand - Ferme de Saint-Druon

Dotation de 5 000€

La Ferme de Saint Druon est une ferme familiale en polyculture située dans le Nord de la France qui se transmet de génération en génération. La ferme est diversifiée et s’est déjà tournée vers des pratiques TCS (techniques de travail du sol sans retournement) sur la moitié de ses terres. Leur objectif est de convertir la totalité de l’exploitation en agriculture biologique ainsi que d’introduire des bandes fleuries et expérimenter l’association céréales / lentilles. Bertrand souhaite transmettre à sa fille une ferme engagée en agriculture biologique et valoriser à long terme leurs productions en travaillant avec des meuniers locaux ou des magasins biologiques.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Marion FORTOUL - La Vie est Belle

Dotation de 3 000€

La Ferme La Vie est Belle produit maraîchage diversifié et légumes de plein champs, le tout en Agriculture Biologique, connectée, bienveillante, dynamique et moderne. La ferme transforme également des légumes (kits soupe sous vide, fruits rouges déshydratés, sirops, soupe fraîche, confiture) et vise le zéro déchet. Il y règne un esprit d’équipe très fort et une relation incroyable avec les clients et partenaires. La ferme a commencé sa conversion en 2017 et souhaite recréer tout un écosystème en favorisant fortement la biodiversité et en recréant des liens sociaux entre les acteurs du monde agricole et les consommateurs. Marion fait également de la sensibilisation dans les écoles, de l’accueil pédagogique à la ferme et anime des formations avec la Chambre d’agriculture.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

CATÉGORIE « Energie à la ferme »

Christian VARIN et Odile FABRÈGUES - Ahalen Lurrak

Dotation de 3 000€

Cette ferme basque de 5 hectares produit des fruits et légumes de saison, des plantes aromatiques et des fleurs comestibles sous signe de qualité agriculture paysanne. Christian et Odile ont une démarche permacole et agroécologique pousée : des écosystèmes en harmonie avec le vivant, une forte démarche d’autonomie (matière, énergie, eau, semences), pas de travail du sol, des circuits ultra-courts, de l’auto-construction à partir de matériaux de récupération, la réintroduction de biodiversité…La ferme est également formatrice en agroécologie.

La ferme déjà quasi-autonome énergétiquement souhaite ne plus utiliser l’énergie fossile, grâce à l’installation de 16 panneaux solaires, le renouvellement du parc d’outils thermiques nécessaire à l’exploitation par des outils à batterie (tronçonneuse, tondeuse, débroussailleuse et triporteur), l’installation de tables chauffantes dans la serre à semis.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Tiffen TOLNAY et Séverine MONZIÈS - Jardin du Pas del Roc

Dotation de 10 000€

En Ariège, cette micro-ferme de 2 hectares en maraîchage diversifié produit des légumes de saison, des fruits et des produits transformés (basilic à l’huile d’olive, ail confit, sel aux herbes). Tiffen et Séverine utilisent la traction animale pour les travaux au champ et ont une approche agroécologique poussée avec une attention particulière à la sobriété carbone (sobriété en carburants fossiles et faible utilisation de matières plastiques). Ils souhaitent installer des panneaux solaires permettant d’alimenter des nappes chauffantes pour la serre à semis et le système d’irrigation actuellement alimenté par des moteurs thermiques.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Méthacaux

Une Campagne de Prêt Participatif de 50 000€ sur la plateforme Blue Bees 

Méthacaux est un projet collectif de méthanisation qui réunit 14 exploitations normandes en polycultures et élevage pour une surface totale de 1500 hectares. 4 générations d’agriculteurs voisins mutualisent ainsi leurs ressources et unissent leurs forces pour donner vie à ce projet innovant de production d’énergie à la ferme. Le biogaz généré sera autoconsommé en partie et revendu sur le réseau. Leur objectif est de valoriser les effluents d’élevage et une partie des cultures des 14 exploitations pour réduire leur impact environnemental et contribuer à la production d’une énergie verte locale pour près de 750 foyers.

Projet collectif porté par: Vincent, Aldric, Joseph, Marjorie, Arthur, Laurent, Nicolas, Raynald, Georges, Damien, Serge, Stéphane, Chantal, Gilles, Benoit, Sylvie, Guillaume, Valérie, Pierre-Sébastien, François-Henri, Laurent, Sébastien et Alexandre

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Elise et Guilhem ROUX - Philosophie Permaculture

Dotation de 5 000€

Située en Lozère dans le parc national des Cévennes, cette ferme de 50 hectares allie agropastoralisme et permaculture. Guilhem produit de la viande ovine qu’il transforme en conserves, de la laine qu’il transforme en vêtements et des bocaux issus de la cueillette sauvage. La commercialisation se fait en vente directe et par Internet. Leur objectif est de produire de manière renouvelable et autonome toute l’énergie nécessaire à l’activité de la ferme isolée et non raccordée au réseau à travers le production d’énergie par des panneaux photovoltaïques et son stockage grâce à un parc de batterie Lithium.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

CATÉGORIE « Installation »

Benjamin FREZEL et Régis DURAND - Ferme de Trévéro

Dotation de 10 000€

Située en Bretagne dans le Morbihan, la Ferme de Trévéro est une ferme de 75 hectares très diversifiée, en installation en polyculture-élevage. Benjamin et Régis souhaitent avoir plusieurs ateliers de production (bœuf, port, poules, fourrages) pour créer de la complémentarité, en adoptant des pratiques agroécologiques.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Marion MILLER-FREBOURG et August MILLER - La Grange du Serayol

Dotation de 3 000€

Marion et August, un couple de néopaysans franco-américain, s’installent en maraîchage diversifié après s’être formés pendant 5 ans aux USA. Ils ont racheté une ferme 1,6 hectare qui devait être détruite, située dans une ancienne plaine maraîchère (maintenant céréalière). La grange, aux USA, c’est un lieu de rassemblement où les citoyens et acteurs de la vie agricole se réunissent pour faire avancer l’agriculture et l’économie locale. La Grande du Serayol est un beau projet de ferme résiliente et diversifiée qui accueille du tourisme dans un cadre magnifique.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Camille LE ROUX - Les Papilles Epatées

Dotation de 5 000€

Située en Bretagne, la ferme de 25 hectares de Camille est axée sur deux productions bien représentées dans la région : des porcs de races locales élevés en plein air, et des tomates de variétés anciennes cultivées en pleine terre. La majorité des aliments des porcs seront produits sur la ferme (céréales, légumineuses, herbes, déchets de maraîchage) et leur fumier servira au maraîchage. Elle souhaite faire de l’agriculture son activité principale et développer des produits transformés : charcuterie, conserves à base de tomates, tomates séchées.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

CATÉGORIE « Plantes à Parfum et Aromatiques et Médicinales »

Isabelle FRATTINI - Graines & Cie

Dotation de 3 000€

La ferme Graines & Cie est une exploitation familiale entre forêt et rivière.  En reconversion professionnelle depuis 2015, Isabelle cultive manuellement sur un hectare une large gamme de plantes à parfum aromatiques et médicinales biologiques pour l’élaboration de tisanes, parfums et cosmétiques. Elle produit également des plantes tinctoriales et souhaite créer une nouvelle filière de teinture végétales respectueuses de l’environnement avec bio-mordants produit localement, comme alternative aux teintures de synthèse. Elle souhaite à terme former d’autres agriculteurs à cette technique respectueuse de l’environnement et s’associer avec des éleveurs de moutons à laine de la région. Isabelle partage l’exploitation avec son compagnon producteur de céréales et de châtaignes.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Sylvie NEVE - Jardin d'Even

Dotation de 10 000€

En agriculture paysanne de plantes à parfum aromatiques et médicinales, Sylvie cultive sans intrants 84 espèces de plantes sur 1 hectare. Elle fait ses semences à la ferme, cueille plus de la moitié des plantes de manière agroécologique et les transforme en tisanes et hydrolats.  Sylvie souhaite monter un bâtiment agricole adapté à son activité de récolte : séchage, distillation, vente directe, création d’un espace de formation et installation de futurs associés sur les 37 autres hectares de la ferme afin de partager le travail de la terre.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Emmanuelle BENNETT - Manue des Bois

Dotation de 5 000€

En reconversion professionnelle, Emmanuelle aime être proche du monde végétal. Sa ferme de 6 hectares est totalement intégrée à son habitat, et fait cohabiter plus d’une cinquantaine de plantes aromatiques et petits fruits rouges cultivés entre bandes fleuries, fabacées et forêts. Armée de sa serpe, elle cueille puis transforme sa production pour préparer des tisanes, des sirops, des parfums et des cosmétiques. Elle souhaite construire un laboratoire de transformation à la ferme afin d’être plus autonome. Un conservatoire des plantes et un accueil à la ferme sera également conçu sur la ferme.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

 

CATÉGORIE « Provence »

Loïc GIANATI et Sonia MARKOTIC - Campagne Lunounette

Dotation de 10 000€

Cette ferme maraichère d’1,5 hectare se situe au cœur du Parc Naturel Régional du Verdon, dans la commune d’Aups. Anciens animateurs scolaires, Loïc et Sonia sont très investis dans le tissu local : ils fournissent en légumes biologiques le collège d’Aups, ont fondé une AMAP, s’investissent dans des associations et militent pour une agriculture paysanne et biologique. Passionnés par le milieu agricole, il est logique pour Loïc et Sonia d’être la 4eme génération à travailler sur l’exploitation. Ils ont pour objectif d’installer un tubage dans un vieux canal reliant le château d’eau à l’exploitation pour irriguer le verger maraîcher et ainsi limiter les inondations dues à la présence de calcaire, permettre une meilleure gestion des ressources d’eau, faciliter l’accès à d’autres propriétaires et éviter d’utiliser une motopompe.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

 

Nathalie TORRES - Le Champ des Oiseaux

Dotation de 5 000€

Sur son espace test, Nathalie cultive 5000 m² de légumes, plants et fleurs coupées en planches permanentes avec de nombreuses associations de cultures et des paillages, en agriculture biologique. Elle a implanté sur sa ferme 150 arbres et deux ruches. Elle a pour objectif la réfection du brise-vent, implantation d’une serre supplémentaire et mise en place d’un poulailler mobile pour finaliser la création de la ferme et pouvoir accueillir un associé pour partager l’espace. Elle propose également des ateliers, des formations et de l’accueil pédagogique pour les publics fragiles.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Jean Busch - Les Jardins du Buëch

Dotation de 8 000€

La ferme associe production de fruits et légumes bio, tout en protégeant les cultures des vents violents, préservant la biodiversité et accueillant des auxiliaires en plantant près de 860 arbres en intraparcellaire. La ferme accueille des personnes en difficulté pour les remettre dans une dynamique d’insertion sociale et professionnelle. Sa volonté est d’en faire un lieu d’accueil agréable, tourné vers une agriculture verte et respectueuse, avec des valeurs à transmettre. Elle est un lieu d’innovation maraîchère et sociale, et souhaite être un modèle inspirant et transposable à d’autres exploitations.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Hugo Martial BONNET et Anne-Noëlle JUBELIN - Vivres

Dotation de 3 000€

En reconversion professionnelle, Anne-Noëlle et Hugo ont repris un domaine familial en dormance de 12 hectares en 2017 pour y créer une exploitation maraîchère diversifiée de 2 hectares. Ils cultivent sur petite surface en agriculture du vivant légumes gastronomiques et autres gourmandises végétales. Ils souhaitent créer un verger-maraîcher: ajout d’arbres et de plantes aromatiques au sein du verger pour poursuivre la démarche de diversification et d’agroforesterie. C’est la recherche du goût et de l’émotion gustative qui les conduira à ouvrir une table d’hôte en 2022.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

 

CATÉGORIE « Semences »

France et Nicolas CHARVIN - La Ferme des Collines

Dotation de 2 000€

Sur la ferme de France et Nicolas, l’agriculture est familiale, biologique et manuelle. En complément de l’arboriculture (fruits, noix, petits fruits rouges) et de l’élevage de poules pondeuses, ils cultivent des plantes aromatiques et cueillent de l’hélichryse sauvage pour préparer les cosmétiques Bôm dans leur laboratoire de transformation à la ferme.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Matthieu PHILIBERT - Le Jardin des Marais

Dotation de 4 000€

Le Jardin des Marais est une ferme normande biologique de 4.1 ha en maraîchage et production de pommes à cidre. Matthieu cultive en biodynamie, n’utilise aucun produit phytosanitaire et conserve et replante ses propres semences paysannes d’année en année. Il est autonome en semences avec 22 espèces et 54 variétés produites à la ferme. Il travaille également le sol avec des ânes et fertilise son terrain avec les déjections de ses poules.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

Jean-Christophe BADY et Anne DUBARRY - La Prairie de Victorine

Dotation de 8 000€

Jean-Christophe produit, multiplie, sélectionne une grande variété de semences biologiques de variétés population et anciennes sur sa ferme de 131 hectares, la Prairie de Victorine. Il utilise l’agroforesterie, l’agriculture de conservation des sols, des ruches et des moutons voisins. Anne est transformatrice, elle valorise une partie des productions de la ferme de Jean-christophe et d’autres producteurs biologiques locaux, en bocaux, houmous et autres sous la marque Variette.

Pour en savoir plus sur cette ferme, consultez sa fiche sur la cartographie des Fermes d’Avenir

 

Merci à nos partenaires qui ont intégralement financé ce concours et participé à la sélection des 46 lauréats.