Ferme de la Bourdaisière
Réseau social
     

MENU

Cas Pratiques

On a fait tomber les deux tours…

…à patates!

Depuis Mars, les deux fausses bottes de paille au fond de la parcelle ouest de la ferme abritaient chacune une trentaine de pommes de terre réparties sur quatre étages.

tourapatates19

 L’une était équipée d’une antenne de cuivre captant et concentrant les rayonnements électromagnétiques pour tester la méthode d’électroculture, censée accroître les rendements. Après quatre mois laissées en totale autonomie (mais avec l’électricité pour l’une!) nous avons procédé au démantèlement et à la récolte des éventuels trésors  cachés dans les entrailles de ces deux immeubles à patates.

récoltetourapatates2

C’est en grattant la surface des tours que nous avons trouvé le plus de rejetons. La plupart des pommes de terres plantées dans les étages inférieurs n’ont jamais germé ou n’ont pas donné plus de quelques feuilles, sans doute à cause du compactage lié au diamètre trop large de la tour ayant empêché les germes de sortir à la lumière.

récoltetourapatates3

Les résultats sont donc un peu décevants pour cette première expérience: 4,9 kg récoltés pour la tour en électroculture (brouette de gauche, avec Ben) contre 5,2 kg récoltés sur celle sans électroculture (brouette de droite, avec Nico):

récoltetourapatates5

La petite consolation: les patates de la tour en électroculture sont plus belles, plus grosses et plus homogènes que celle de la tour sans électroculture.

Il paraît que l’agriculture s’apprend en 100 ans…à raison d’une leçon par an. Donc on a la patate, jusqu’à l’année prochaine!