Ferme de la Bourdaisière
Réseau social
     

MENU

Cas Pratiques

Les tours à patates

Comme toutes les « microfermes », l’un de nos enjeux est d’optimiser notre espace….et pour les pommes de terre, nous vous faisons part de notre expérience en la matière!

La tour à pommes de terre a pour principal avantage de pouvoir augmenter le rendement au mètre carré et d’ainsi pouvoir produire des pommes de terre en espace réduit comme sur des balcons ou des petits jardins où la place est comptée.

Après plusieurs recherches sur internet pour trouver la meilleure méthode, nous avons procédé ainsi :

Former un cylindre avec du grillage. Nous avons choisi de garder le même distançage que celui que nous pratiquons en pleine terre, c’est à dire 30 cm entre deux plants. Nous sommes donc partis sur une tour de 1m20 de diamètre et de 1m de haut (cette hauteur nous ayant été ‘dictée’ par la dimension de notre grillage).

Pour obtenir une tour de 1m20 de diamètre il faut 3m76 de grillage (ce qui correspond au périmètre du cylindre (pi x diamètre)).

Tracer grossièrement le futur emplacement du cylindre au sol.

Disposer du carton (contre les adventices) et du grillage (contre les mulots) au sol débordant légèrement de l’emplacement précédemment tracé.

Planter deux piquets de renfort à travers le carton et le grillage (qui risque de légèrement casser) de part et d’autre du futur emplacement du cylindre.

 Fixer le cylindre aux deux piquets avec du fil de fer.

tourapatates1

   tourapatates2

Mettre de la paille sur le côté intérieur de la tour, la plaquer au grillage avec une pelle ou une fourche.

tourapatates3

Disposer du compost bien mûr sur 15 cm de hauteur.

tourapatates4

Poser 7 patates en cercle à 30 cm l’une de l’autre.

tourapatates5

Procéder ainsi de suite avec 25 cm de compost entre chaque étage de patates.
Après le quatrième étage de patates, recouvrir ce dernier de 10 cm de compost  et de 5 cm de paille.

tourapatates8

Si votre tour est exposée au vent, n’hésitez pas à mettre du grillage sur le dessus de la tour pour que la paille ne s’envole pas. Si de la pluie est prochainement prévue, ce n’est pas la peine d’arroser. Autrement, arroser la tour par le dessus avec environ 100 litres d’eau.
Compte tenu de la capacité de rétention en eau du compost et du faible besoin en eau de la pomme de terre, il ne devrait pas être nécessaire de ré-arroser la tour à moins d »être dans un climat aride.

Nous avons décidé de faire ici un test d’électroculture : nous avons placé une tige en cuivre dans l’une des deux tours pour voir si cela impliquerait une différence de production.

tourapatates19

et rendez-vous ici pour les résultats de l’expérience !!