La ferme de la Boudaisière
Réseau social
     

MENU

Le projet porté par l’Association Fermes d’Avenir est expérimental, et présente une vocation d’intérêt général.
Le budget du projet se répartit en 3 postes distincts :

  • La création de la ferme

Tout le budget de mise en place de la ferme est pris en charge par l’association : de la location du terrain à l’achat des plants, en passant par les locations de matériels, l’achat des outils ou des serres, aux frais annexes comme les analyses de sol ou l’assistance comptable. C’est ce budget qu’il nous intéresse de suivre, et que nous détaillerons au fur et à mesure de l’expérience. Vous pouvez consulter les derniers chiffres sur cette page.

  • L’accompagnement scientifique par des experts 

– Claire Uzan et Gildas Véret (Horizon permaculture), d’une part, ont piloté la conception de la ferme, en s’inspirant très largement de la permaculture. Leur rapport de design, disponible ici, consigne l’ensemble des réflexions qui ont précédé à la mise en place, sur le terrain, de la ferme. Ils sont également en charge de créer la boîte à outils, qui propose des dossiers thématiques, des fiches techniques, des cas pratiques…
– Le Comité scientifique et économique, coordonné par le cabinet Auxilia Conseil

  • Les salaires des maraîchers

Participant à une expérimentation, il nous semble normal que le salaire des maraîchers soit pris en charge quels que soient les résultats de la production, et ce pendant les 3 années de mise en place (2014 – 2015 – 2016)…et nous avons donc provisionné ces coûts de fonctionnement dans le budget que nous avons réuni. L’objectif est qu’en 2017, la vente de la production permette de financer ces salaires.